AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Ven 18 Mar - 23:45

Mon élève avait accepté de me suivre pour m’aider à aller développer les photos de ma pellicule, désormais pleine. Je me dirigeais donc vers le bâtiment académique, où je savais que je pourrais utiliser la salle du club de photographie.

J’étais l’un des rares énergumènes un peu perchés à utiliser encore la photographie argentique pour mes journaux et albums pokémon. Cela nécessitait, de fait, un matériel adapté, et la certitude qu’un imbécile inconscient n’ait pas l’idée d’ouvrir la porte de la pièce pendant le développement des photos. Ma plus grande peur était que l’on puisse gâcher mon travail en exposant mes photos à la lumière avant qu’elles puissent être fixées. La salle du club de photographie serait parfaite.

Tina glissait au-dessus de moi, sans bruit. Elle devait sentir que j’étais à la fois tendu à l’idée de développer des photos, angoissé à l’idée qu’une erreur ne gâche leur développement, et aussi extrêmement excité de découvrir ce que j’avais (ou pas) réussi à prendre en photo sur les rochers à la cime des montagnes que nous avions gravi un peu plus tôt, Yuna et moi.

- Ton aide me sera précieuse, lançai-je à Yuna sans me retourner. Ordinairement je fais appel à l’élève en charge du club de photographie pour m’assister, mais il me semble qu’il n’est pas là. Et puis, ce n'est que justice ! C'est toi qui m'as accompagné là haut !

Je poussai la porte du bâtiment, encore tout couvert de neige fondue, et, après avoir trouvé la salle du club, je glissai la clé dans la serrure et ouvrai la pièce pour aller en fermer toutes les fenêtres et les volets. J’allai pour allumer la lumière rouge lorsque Tina, espiègle, s’envola dans la pièce pour voler un objet sur une table. En m’approchant, je vis qu’elle tenait à la main un petit carnet bleu à ressort, et mes joues devinrent rouges comme le pelage du caninos de mon élève.

- Tina, redescends-le immédiatement ! ordonnai-je avec une voix blanche. C’est mon carnet !

Je me tournai vers mon élève pour expliquer :

- J’ai dû l’oublier la dernière fois, et je ne l’ai pas repris.

Après avoir voleté partout, Tina finit par lâcher le petit carnet bleu, qui tomba ouvert au milieu de la salle, révélant son contenu. Je regardai, penaud, au milieu des pages où je notais la température des bains révélateurs pour les négatifs et les produits que j’utilisais, mes dessins mal faits de pokémons que je rêvais de prendre en photo.

- Je ne sais pas dessiner, fis-je en ramassant le carnet.

Je regardai Yuna avec un sourire grimacé pour dissimuler mon malaise et ma gêne. Elle allait bien rire : Maxwell Haley, le professeur qui avait passé une année entière à recopier des fresques antiques au Mont Mémoria, était incapable de dessiner correctement un simple Tadmorv.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Sam 19 Mar - 13:43



Que cachez vous, sensei?

« Révélateur et Stabilisant. »

feat Maxwell Haley.

Il faisait clairement plus chaud là où on était ! C’était bien plus agréable que les montagnes. Enfin, ça avait été vraiment génial de voir tout ce paysage, sans frontières avec juste limite notre perception humaine. Même si la neige s’était vite levée, j’avais adoré ce court moment… Même si ça avait été dur, l’effort valait bien le coup !
Là, au moins, on était en sécurité. Je me réchauffais petit à petit avec Law sur mes épaules, il était couché et ne bougeait pas ! Je le caressais de temps en temps et recevait une léchouille. Il avait fait beaucoup d’effort, un Pokémon feu dans la neige et la glace ce n’était pas ce qui était le mieux. Mais bon, c’était un grand garçon et il avait tout bravé comme un champion ! Puis il n’avait pas trop l’air de m’en vouloir, alors c’était bon, non ?

Suivant mon professeur, retour à l’académie, je me demandais où il comptait aller développer dans l’école… Puis, je reconnu le couloir qui menait au club, ah, il allait surement au club photo… Ils avaient un laboratoire de développement ? Ouah ! J’étais admirative, je ne savais pas qu’il y avait encore ça, c’était tellement rare d’utiliser encore de l’argentique… Enfin, en même temps le club photo devait l’utiliser encore, vu que c’était des fans de la photo, ils devaient utiliser toutes sortes de pellicule, non ?
Je regardais mon professeur qui comme à son habitude semblait préoccupé… Je ne me doutais pas de tout ce qu’il pensait, et aussi toutes ses craintes, à part le dessin, la photo numérique je ne m’y connaissais pas vraiment… Alors je ne savais pas toutes les précautions à prendre. Mais une chose était sûre, j’écouterais bien M.Haley pour apprendre et surtout lui être le plus utile possible ! J’étais vraiment contente et me sentais privilégiée d’être là, seule avec lui… Je souriais un peu comme une enfant. Mais à ses paroles, je repris un air sérieux en hochant la tête, je devais être à la hauteur !
J’aidais mon professeur à fermer les fenêtres, ça je savais qu’on devait être dans le noir et qu’aucuns rayons lumineux ne devaient apparaître.

Puis, je vis une scène assez rigolote entre le dresseur et son pokemon, je ne pu retenir un léger rire, un tout petit rictus, souriante en voyant l’amusement du petit Pokémon, je ne m’en mêlai pas, Law était descendu de mes épaules et s’était mit dans un coin, il monterait la garde à la porte.

Au bout d’un moment je me demandais si je devais l’aider ou non… Mais par précaution ou je ne sais pas, je restais à l’écart, surement par amusement, oui, c’était trop drôle à voir ! J’étais aussi curieuse de voir ce que ce carnet contenait, ça devait être privé, même très privé pour que M.Haley le protège comme ça. J’eu alors qu’une envie : que le carnet tombe devant moi, ou que je puisse apercevoir ce qu’il y avait dedans… Mon imagination débordante faisait déjà le travail ! Etait-ce des photos du passé de notre cher professeur ? Un sourire amusé se dessina sur mon visage et comme si ma prière était exaucée, le carnet tomba non loin de moi… Je m’étais approchée pour voir… Des dessins et des écritures… ? J’étouffais un rire pour ne pas paraître moqueuse, c’était vraiment amusant ! Il réagissait comme ça juste pour des dessins plus ou moins ratés ? Je souris en me reculant,

- Vos dessins sont amusants ! dis-je en souriant, pour le rassurer, moi aussi il m’a fallu du temps avant d’arriver à mon niveau… continuais-je en sortant mon cahier, l’ouvrant à une page où j’avais dessiné un mimigal tout à l’heure qui montait à un arbre, on pourra aller dessiner ensemble un jour ! Je pourrais vous donner des « cours » ! m’exclamais-je en rigolant, puis rougissant un peu, c’était un peu déplacée comme phrase, j’espérais qu’il ne le prenne pas trop mal.

Un élève qui donnait des cours à un professeur… Amusant comme idée, non ?


© code by Lou' sur Epicode

Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Dim 20 Mar - 10:45

Je regardai mon élève avec un demi-sourire. L’idée était saugrenue. En effet, une élève qui donnait des cours à un professeur, cela semblait étrange. Pourtant, sa remarque sur mes dessins « amusants » m’avait fait sourire.

- Il m’a fallu du temps pour arriver à mon niveau, avait-elle dit.

Je regardai le mimigal qu’elle avait dessiné sur son carnet en enfonçant le mien dans ma poche. Il était superbe. Je n’étais même pas sûr qu’il soit aussi beau sur la photo que j’avais prise. Les lignes étaient parfaites. On aurait presque dit qu’il était sur le point de continuer à grimper sur son arbre. Et dire que mon élève avait fait ça sans même que je m’en aperçoive ! Ça avait dû lui prendre quoi ? Vingt secondes ? Je n’avais même pas remarqué, là-haut, en prenant mes photos, qu’elle avait sorti son carnet pour dessiner.

Je soupirai en hochant la tête. Des cours de dessin, ce n’était pas une mauvaise idée, au fond, et ça pouvait être utile. Tina ondula et tira de ses petites pattes sur ma sacoche d’appareil photo.

- Oui, fis-je. On va développer ces photos. Pour ce qui est des cours de dessin…pourquoi pas ? Ça me semble une très bonne idée. C’est très gentil de ta part, Yuna-san.

Je lui adressai un sourire puis me retournai pour allumer la lumière rouge et fermer la porte. Devant la table où l’eau des bacs était en train de chauffer, j’ouvris mon appareil photo et retirai la pellicule. J’étais extrêmement excité.

- Nous sommes peut-être sur le point de ne rien découvrir du tout, dis-je à Yuna comme pour me rassurer moi-même. Il ne faudra pas être trop déçu si…si les dernières photos ne montrent rien.

Cette dernière remarque, je me l’étais clairement adressée à haute voix. L’eau des bacs était à la bonne température. Il allait falloir être très précis.

Tendu comme jamais, je portai le négatif à 38°C avant de l’enrouler dans la spire. Une à une, les étapes se succédèrent et je m’épongeai régulièrement le front avec un chiffon : la tension faisait couler sur mes temps des gouttes de sueur glacée.

Finalement, après de longs efforts, j’accrochai  les films sur le fil pour le séchage et posai mes poings sur mes hanches.

- Je n’ai jamais trop raté un développement, fis-je à mon élève. Mais si je rate celui-ci, ne serait-ce qu’un tout petit peu, je m’en voudrai énormément !
J’eus un petit rire nerveux.

- On va pouvoir passer à l’agrandissement, fis-je en décrochant les films désormais secs. Yuna-san, pourrais-tu m’attraper l’agrandisseur dans le placard, là-bas ?

Mes yeux scrutaient, dans la lumière rouge de la pièce, les dernières photos prises sur le film, qui apparaissaient désormais assez nettement, en tout petit.

- J’ai l’impression qu’il y a quelque chose, dis-je à voix basse en plissant les yeux derrière mes lunettes pour observer l’avant-dernière image. Je ne suis pas bien sûr…

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Dim 20 Mar - 21:14



Que cachez vous Mme Photo?

« Révélateur et Stabilisant. »

feat Maxwell Haley.

J’aurai pu mieux le faire si j’avais eu un peu plus de temps, ce n’était qu’un croquis… Même si je n’étais pas mécontente, même mes croquis étaient soignés, je souris, il avait l’air de bien aimer… Ce pendant il ne dit rien et je vis Tina chercher l’appareil photo de son dresseur, elle avait vraiment envie de voir les résultats ? Elle n’avait pas tord et ce n’était pas la seule, j’avais moi-même très envie de savoir ce que nous avions prit en photo ! J’étais impatiente, souriant à la phrase de M.Haley, j’hochais la tête, contente que mon idée lui plaise, ça serait amusant comme tableau ! Une élève donnant des cours à un professeur. Je souris amusée, mais très rapidement, quand la lumière s’éteignit, je repris mon sérieux et allait près de mon professeur pour voir ce qu’il faisait et comment je pouvais l’aider.

Observant ses gestes plus que minutieux, j’apprenais à la fois à développer une photo et un peu plus de choses sur mon professeur… Il était très stressé et tendu, je ne savais pas si c’était une bonne chose sachant qu’il fallait être très méticuleux dans ses gestes. Enfin, il avait l’air de bien gérer la chose alors je ne devais pas m’inquiéter, puis, ce n’était surement pas la première fois qu’il faisait ce genre de manipulation. Mais bon, sous le stresse et la précipitation de voir le résultat, on pouvait faire des erreurs.

- Nous sommes peut-être sur le point de ne rien découvrir du tout… Il ne faudra pas être trop déçu si…si les dernières photos ne montrent rien.

La phrase de mon professeur résonna désagréablement dans mon oreille. Je n’avais pas envie de ne rien découvrir du tout et pourtant, c’était une éventualité, presque une vérité… Quelle pourcentage de chance avions nous de découvrir effectivement le Pokemon voulu… ? Quasiment nul. Mais nous ne voulions pas l’admettre, « l’espoir fait vivre » comme le dit si bien le diction, alors pourquoi ne pas rêver ? J’hochais péniblement la tête, je ne voulais pas m’y faire.
Il me demandait un service que je me pressais de réaliser ! Je me hâtais vers l’armoire en bois, ouvrant ses portes vitrées, je regardais de haut en bas… Qu’est ce que c’était un agrandisseur ? Non, je n’y connaissais vraiment rien. Les seuls appareils que j’ai tenu était des numérique, un polaroid et des téléphones portables. Par chance, il y avait un instrument où il y avait une étiquette avec écrit ce que c’était, mon jour de chance ! Après, j’espérais que c’était la bonne étiquette et non une qui était là depuis longtemps, et qu’on ait rangé cet instrument parce que c’était la seule place de libre. C’était plutôt lourd comme outil… Je l’amenais avec une légère difficulté au poste de mon professeur, sur la paillasse en carrelage, le posant dessus, je ne dis rien, juste un regard comme pour m’assurer que c’était le bon outil.

M’écartant pour laisser la place à M.Haley, je le regardais avec envie et impatiente… Le résultat se faisait attendre. Je me penchais sans gêner mon professeur pour essayer d’apercevoir quelque chose… Ca me semblait bizarre comme forme… Petit à petit, l’espoir me perdit, mes pensées me ramenèrent à la réalité, ce n’était peut-être par le Pokémon légendaire… Même si le résultat n’était pas encore là, c’était comme si « je baissais les bras » d’avance.

- Quoi que soit le résultat... Ca aura été une belle expérience et promenade ! dis-je sincèrement, mais à voix basse, plus pour moi-même, je ne voulais pas déconcentrer M.Haley.


© code by Lou' sur Epicode

Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Dim 20 Mar - 23:18

- Quoi que soit le résultat…Ca aura été une belle expérience et promenade ! avait dit mon élève.

- Ça, c’est sûr ! répondis-je avec enthousiasme en contemplant la photographie qui apparaissait progressivement sur le papier.

Les yeux rivés dessus, je plissai les paupières pour observer la forme bleue entrevue au moment où la neige avait commencé à tomber. Etait-ce le moment de la consécration de toute une vie d’études ? Avais-je photographié le légendaire Artikodin, dont nous ne possédions que quelques rares images en noir et blanc ? Je retins mon souffle alors que la photo était totalement apparue. Je fermai complètement les yeux et respirai à fond en comptant jusqu’à dix. Je rouvris les yeux.

Je ne sais pas qui de nous deux le vit en premier, Yuna ou moi. Toujours est-il qu’il me fut difficile de retenir mon soupir de désespoir en voyant la photo désormais parfaitement agrandie. Je la sortis de son support pour l’observer de plus près et l’approchait de Yuna pour qu’elle puisse la voir plus nettement.

- Pas d’Artikodin aujourd’hui, dis-je d’un ton qui se voulait boute-en-train, mais qui cachait mal ma déception. Tant pis ! Une autre fois !

Sur la photo, en effet, un Altaria déployait ses ailes cotoneuses pour s’élancer du haut de la montagne que j’avais prise en photo avant la tempête. De loin, de très loin, je l’avais confondu avec Artikodin.

Je terminai rapidement l’agrandissement de quelques autres photos plutôt jolies avec l’aide de Yuna, puis rangeai les négatifs dans des pochettes et tendis le paquet de photos à mon élève avec un petit sourire.

- C’est mon paiement, dis-je en rouvrant les volets. Mon paiement en avance pour les cours de dessin à venir !

Je m’assis sur une chaise pour ranger le matériel dans les placards, sous le plan de travail. Mes jambes, qui m’avaient porté sans broncher toute la journée, étaient soudain devenues toutes flageolantes. D’être passé aussi près – ou du moins, d’avoir cru passer aussi près – de photographier le légendaire Artikodin m’avait non seulement sapé le moral, mais aussi la forme ! Tremblotant comme une bougie en plein vent, je rangeais l’agrandisseur à la mauvaise place. Forçant pour tenter de le faire rentrer dans le placard malgré tout, j’entendis un bruit. J’avais cassé une des tiges de l’agrandisseur. Désespéré, je le poussai encore un peu, fermai le placard et posai mes coudes sur le plan de travail pour prendre ma tête entre mes mains. Je m’en voulais un peu de me montrer aussi démuni et brisé devant mon élève, mais elle se confrontait ici à une facette frustrée de ma personnalité : je me sentais, comme lorsque je m’étais heurté aux fresques du Mont Mémoria à Hoenn, à l’incompréhension la plus totale et à la déception complète. Je n’avais pas réussi alors que j’étais persuadé d’avoir mené l’affaire comme un champion depuis le début.

Je soupirai un grand coup, puis relevai la tête en forçant un petit sourire à l’attention de mon élève qui devait se demander ce qui m’arrivait.

- Tout va bien, fis-je d’un ton plus calme. Tout va bien.

Tout n’allait pas bien, mais j’allais faire avec. En somme, ce n’était rien de grave. Des photos, nous pourrions en prendre plein d’autres ! Tina dut sentir mon mal-être, puisqu’elle vint se coller affectueusement contre ma joue en chantonnant doucement. J’eus un petit sourire triste.

- On va sortir de cette salle, hein ? fis-je à mon élève avec le même sourire triste. On va se trouver une salle plus éclairée pour dessiner, ça te dit ?

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Lun 21 Mar - 0:00



« Ô rage, ô désespoir...»

« Révélateur et Stabilisant. »

feat Maxwell Haley.

Déjà petite je rêvais de voir tous les Pokémons légendaires. Même mes parents qui avaient voyagé la moitié de leur vie n’en avaient pas vu un… Mais mes yeux d’enfants qui contemplaient les livres d’illustration ces dessins réalisé par passion par des personnes qui aimaient et adorés ces Pokémons si beau et si majestueux… Ces Pokémons qu’on ne voit qu’une fois dans sa vie ou qu’on ne voit même pas d’ailleurs, oui, déjà petite j’étais fascinée par le monde des Pokémons. Mon rêve était de voir Suicune, « grand chien » vert au cœur pur. Haha, j’avais lu cette phrase dans un de mes livres, il me fascinait tout simplement… Bien sûr il y avait le célèbre Lugia que j’adorais également ou encore Kyorg, que je trouvais majestueux, surtout comme il était dessiné… Le roi des océans, du monde marin. Ah làlà, petite rêveuse que j’étais, c’est surement grâce à ces livres que j’avais eu cette envie de devenir une dessinatrice talentueuse ? Et jouer de la Pokeflûte pour leur faire écouter mes tendres mélodies ? Qui sait, peut-être un jour j’aurais pu attirer le jovial Jirachi ou bien le tout mignon Célébi ? Haha. Le rêve. Une chose incroyable qui nous pousse à réaliser de grandes choses mais… Qui une fois s’écroule nous plonge dans des profondeurs obscures…

Je pense que c’est ce que devait ressentir mon professeur actuellement. Son air dépitait et sa tête découragée… Un Altaria, aussi fier et beau qu’il puisse être, avec ses ailes de nuage et sa crête flottante fièrement dans les airs, ne pouvait remplacer Artikodin et sa beauté sans pareil. Eh oui, quelle déception, et encore, c’est un euphémisme, tristesse et découragement. Je soupirais légèrement, regardant la photo, pas si mal d’ailleurs… Enfin, l’optimisme n’était pas au rendez vous. Même si M.Haley semblait triste et complétement anéantis, je le regardais, je comprenais sa décéption, non, je ne pouvais comprendre, ça devait être bien trop horrible. Levant ma main, je la baissais tout de suite… Qu’aurais-je bien pu lui dire… ? « Eh ! C’est pas grave, Altaria est très beau ! » ou encore « Allons ! Ca sera pour la prochaine fois ! »… Surement. Non, je ne pouvais rien dire. Je me contentais de me tenir debout, là un peu plantée, ne sachant quoi faire. Regardant l’homme déçu s’agitait pour ranger… Mes mains se joignirent, comme si j’allais exaucer une prière, mais mes doigts s’entre mêlaient et je soupirais nerveusement. J’allais ouvrir ma bouche quand je le vis s’approcher et qu’il me tendit des photos. Je clignais des yeux et resta béat, la bouche ouverte. Je baissais alors la tête et m’inclinais respectueusement, un « merci » fragile et presque silencieux sortit de ma bouche. Je déglutie, regardant toujours et encore mon professeur. Je ne pouvais me détacher de son regard.

Tout allait bien hein ? Non, rien n’allait. Je soupirais pour la je-ne-sais-combientième-fois, rangeant les photos, je serrais les poings. Je n’avais pas pour habitude de faire cette tête là ! Oh non, ce n’était pas dans mon caractère de me laisser abattre. Quand les volets furent ré-ouverts, je pris un grand sourire et alla devant mon professeur,

- Oui on va sortir ! On va allait dans la salle de club des arts ! lançais-je avec mon grand sourire, vous savez quoi Haley-sensei ? Je crois que j’ai passé la meilleure journée depuis que je suis à l’académie ! C’est vrai, c’était vraiment une superbe journée ! On aura vu plein de chose ! rigolais-je en me dirigeant vers la sortie, n’étais-ce pas fabuleux de voir ces tout petits Marcacrin avec leur maman Cochignon ?! C’était vraiment rare ! Je n’avais jamais vu une famille au complet ! m’exclamais-je dans le couloir alors que j’étais suivie de Law, de mon professeur et de Tina qui essayait de le consoler.

Je n’allais pas laisser cette « découverte » gâcher cette super journée, ça non ! C’était hors de question, je m’étais trop bien amusée… Après tout, nous avions gravis cette montagne, on avait vu tous ces Pokémons, même si on avait essuyé une méchante tempête de neige, ça avait quand même était un moment fort en émotion… Une journée merveilleuse ! Alors je n’allais pas laisser la laisse être gâcher!


© code by Lou' sur Epicode

Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Lun 21 Mar - 9:19

L’entrain soudain de mon élève me réchauffa le cœur. Je verrouillai derrière nous en sortant et suivis mon élève à travers les couloirs jusqu’à la salle du club des Arts. L’endroit serait sans doute parfait pour dessiner : de grandes baies vitrées, la lumière du soleil entrant à flot, des tables et des chaises confortables. Parfait.
Ce qu’avait dit Yuna était au fond très vrai : nous avions passé une bonne journée. En dépit de cette déception finale, nous avions vu des choses que certains ne peuvent jamais observer en une vie entière. Et il était vrai que j’aurais dû me réjouir de voir cette famille de Marcacrins et leur maman Cochignon passer sous nos yeux. Je souris à Yuna.

Ce qui était vraiment important, maintenant, était de ne plus me laisser abattre ainsi par une déception. Je n’avais pas pu voir Artikodin ? Tant pis ! C’était comme ça qu’il fallait penser. Même si je me forçais mentalement, je n’y parvenais pas. Au fond de moi, derrière mon apparence plus calme et détendue, j’étais toujours incroyablement déçu.

Toutefois, l’expérience avait eu un avantage : j’avais appris à connaître mon élève et j’avais constaté qu’elle s’intéressait comme moi à l’étude des pokémons, à leurs comportements, à leur mode de vie. Il me semblait, en la voyant faire, dessiner, parler, qu’elle comprenait – contrairement à d’autres élèves – que les pokémons n’étaient pas seulement des bêtes de combat. Bien sûr, le combat était une tradition séculaire, un art et un moyen privilégié pour un dresseur de tisser des liens avec son pokémon. Cependant, Yuna semblait être le genre de personne qui comprenait que la création de tels liens entre humains et pokémons ne passait pas forcément par le combat.

Je n’avais connu qu’une seule autre personne comme elle : Neil, un gardien du Parc Safari à Hoenn. Près de la maison à Nénucrique que j’habitais autrefois, le Parc Safari se déployait, avec ses grandes étendues sauvages et ses pokémons rares. Neil était l’un des gardiens. Il soignait les pokémons blessés, aidait les gens qui se perdaient dans le par cet cuisinait d’excellents Poffins dont Tina se régalait. Il était, comme semblait l’être Yuna, expert en PokéBlocs, et s’intéressait plus à l’élevage qu’au dressage. Je me rappelle qu’il avait plusieurs pokémons autour de lui, lorsqu’il venait chez moi. Des pokémons qu’il ne considérait pas comme des inférieurs, des bêtes destinées au combat, mais comme des collègues ou encore des amis. Ils l’aidaient dans son travail et partageaient son quotidien. Je retrouvais, dans l’attitude de Yuna envers son Caninos et envers les autres pokémons un peu de la douceur et de la gentillesse de Neil.

Souriant désormais à l’idée d’avoir rencontré une personne dotée d’un si grand cœur, je m’assis sur l’une des chaises de la salle du club d’Arts, près d’une fenêtre par laquelle le soleil déversait ses rayons hivernaux, et fit craquer mes phalanges.

- Bon ! Eh bien nous y voilà ! dis-je d’un ton jovial.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Lun 21 Mar - 23:45



L'Art d'être heureux.

« Révélateur et Stabilisant. »

feat Maxwell Haley.

Il ne fallait pas être né de la dernière pluie pour savoir la déception que mon professeur avait… Même s’il souriait et montrait le contraire de ce qu’il ressentait. Aah… M.Haley avait une personnalité vraiment intéressante pour un professeur. J’appréciais vraiment être avec lui, et surtout en savoir plus sur sa personnalité et son caractère m’enchantait au plus au point ! Oui c’était vraiment une merveilleuse journée. Euh, on va stopper le fanatisme là, je vais passer pour quoi encore ?! Oui, j’étais fan de mon professeur et alors ?

En fait, je me sentais proche de M.Haley, je retrouvais certaines de mes facettes dans les siennes… J’étais passionnée depuis petite par l’élevage des Pokémons, j’adorais les regarder toute la journée, étudier leur comportements, les comprendre et pousser encore plus loin, comprendre pourquoi ils avaient été créée, outre que d’enchanter nos vies… Oui, c’était vraiment ça, pour moi tous les pokémons quels qu’ils soient étaient de pures merveilles de la nature, ils étaient tous unique, avec leur caractère, leur façon de penser et de faire. Je ne m’arrêtais pas au simple stade de machine de combat, non, c’était des êtres vivants, avec des sentiments, une intelligence… Pour moi, les humains avaient beaucoup à apprendre de ces êtres mystérieux.
Et tout ça, j’avais l’impression que mon professeur le partager aussi, qu’on était sur la même longueur d’onde, sur le même sentiment… Il fallait voir les liens puissants qu’il avait tissé avec Tina, sa petite Eoko. J’admirais ce lien, c’était touchant, tellement adorable ! J’en avais vu des Eokos à la pension, et je peux vous dire qu’ils avaient un caractère bien différent de celui de notre petite Tina… Farceur et parfois provocateur, ne tenant pas en place une seconde, un peu ronchons ou encore mélomane à faire du bruit à toute heure de la journée… Oui, j’adorais vraiment être aux côtés des Pokémons, c’est pour ça que l’élevage et la coordination pokémon étaient deux domaines qui me plaisaient ! Comprendre et faire briller son Pokémon, le mettre en avant et non mettre juste sa force brutale devant les projecteurs ! Certains Pokémons adoraient ça, d’autres détestait ça… Malheureusement certains dresseurs ne prenaient pas assez en compte les sentiments de leur Pokémon. C’était malheureux !

Souriant, j’avançais en suivant mon professeur. La porte de la salle d’art ouverte, je m’élançais dans la pièce, inspirant profondémment, l’odeur de la peinture sèche, des huiles mélangés, de la terre et de l’argile… Toutes ces senteurs de la Terre m’enchantaient et me remplissaient d’une joie profonde. Je parais peut-être un peu bizarre en pensant ou en disant celui, mais en tout cas, c’était mon ressenti, j’appréciais ces petites choses de la vie, où on ne fait pas toujours attention aux détails. Moi, j’aimais prendre le temps d’y faire attention.
Je vis alors M.Haley s’installer à une chaise, souriante, je m’empressais de chercher un pupitre à dessin, et je le déplaçais devant mon professeur, bloquant les roulettes, mettant les freins, je laissais le levier baissé pour qu’il le règle à sa hauteur, je m’empressais d’en chercher un deuxième que je plaçais exactement à côté du premier… Le réglant correctement, je sortais mon bloc à dessin… Regardant autour de moi, je me dirigeais vers une armoire, je connaissais bien cette salle, même si je préférais dessiner et créer à l’air libre, hors de toute cage, je venais parfois errer ici après les cours… Je me baissais et prit des carnets vierges au fond, j’expliquerais notre responsable de club que j’en avais pris un pour un professeur, je revins assez rapidement aux côtés de M.Haley, lui tendant le carnet je souris.

- Oui, nous y voilà : La première leçon de Mlle Lhì ! lançais-je amusée, m’installant à mon pupitre.

Je regardais mon bloc, et l’ouvrant, je le feuilletais plus ou moins rapidement, on pouvait voir d’anciens dessins très réaliste que j’avais totalement fini : colorisation, gommage, finition etc… J’avais dessiné plusieurs Pokémons présents sur l’île… Je m’arrêtais sur un dessin que j’affectionnais énormément… C’était un de mes camarades de classe allongé dans l’herbe, on le reconnu facilement, même si je n’avais pas dessiné sa tête, car il avait à côté de lui un petit evoli shiney avec son foulard autour du coup. Je rougis très rapidement, passant aux autres dessins, relatant plus des croquis de Law pendant nos entraînements pour nos futurs concours, il y avait aussi des pages où l’on pouvait voir Law avec des costumes plus originaux les uns que les autres, avec ma tenue à moi, bien sûr je ne me dessinais jamais, mais c’était juste les parties de mes futurs costumes que j’aimerais bien un jour réalisés…
Puis, vint enfin une feuille blanche, il allait bientôt falloir que je change de carnet de dessin ! J’avais déjà toute une pile dans ma chambre, ça en ferait un de plus ! Je me tournais vers mon professeur :

- Vous voulez commencer par quoi ? demandais-je avec déjà un crayon en main, et un grand sourire, très envie de commencer !




© code by Lou' sur Epicode

Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Mer 23 Mar - 16:43

L’odeur dans la salle d’art était vraiment agréable. Je m’étais installé, et mon élève m’avait amené tout ce dont nous allions avoir besoin. Je souriais. Mon amertume due à la déception de ne pas avoir pu photographier Artikodin s’estompait progressivement.

- Vous voulez commencer par quoi ? me demanda Yuna.

La question me prit au dépourvu. Par quoi pourrai-je commencer ? Je n’en avais pas la moindre idée. Il y avait sans doute quelque chose de spécial à faire avant, apprendre à tenir un crayon ou un pinceau, savoir reproduire tel ou tel pokémon. Je n’en savais trop rien.

- Si j’arrive à reproduire quelques baies, ça sera déjà bien, j’imagine ! fis-je avec un sourire gêné tout en sortant de mon sac à dos quelques baies dans une petite pochette en papier kraft.

Il y avait quelques baies Oran, des baies Mepo et une grosse baie Pêcha que j’avais acheté malgré le fait que la saison ne soit pas encore très propice. La consistance moelleuse et l’odeur sucrée de la baie me firent rire et je la posai sur la tête de Tina, qui voletait à côté de moi.

Elle parut d’abord surprise, puis poussa de petits tintements d’amusement et fit rebondir la baie sur sa tête, puis l’attrapa entre ses petites pattes et la mangea.

- Pas de baie Pêcha aujourd’hui alors, dis-je d’un ton amusé. En vérité, je n’ai pas la moindre idée de ce que je dois commencer par faire ! C’est très gentil de te proposer de m’aider à dessiner, mais…je ne sais absolument rien !

Je saisis un crayon et le fis tourner entre mes doigts. Etonnamment, je n’étais pas angoissé à l’idée de ne pas savoir quoi faire. Ordinairement, j’étais rapidement terrifié lorsque je n’étais pas en mesure de prendre une décision. Cependant, depuis que j’étais entré dans la salle du club d’Art, je ne ressentais plus cette panique omniprésente qui m’animait depuis toujours.

Je regardai mon élève avec un sourire serein. En fin de compte, il n’était pas si difficile d’oublier Artikodin. La randonnée que nous avions faite avait été une expérience humaine riche, et me retrouver là, dans cette salle, avec mon élève qui s’était portée volontaire pour m’apprendre à dessiner, c’était peut-être ça qu’il me fallait.

Je tendis la main vers Tina, et la petite Eoko vint se blottir dedans. Je la glissai dans ma poche, d’où elle laissa dépasser sa tête et ses pattes pour observer ce qui se passait. Je ne pensais plus à rien de contrariant.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì] Mer 23 Mar - 19:11



Lignes, formes et proportions... Dessinons !

« Révélateur et Stabilisant. »

feat Maxwell Haley.

Je n’étais pas prof et je ne savais pas comment donner un cours… Je m’étais proposé mais j’espérais que mon professeur, qui lui avait l’habitude saurait structurer ce moment. Mais apparemment je n’avais pas visé juste. Il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire ou autres… A part dessiner des baies. Mmh, c’était pas mal comme commencement ! Après tout, moi aussi j’avais commencé par dessiner des natures mortes.

Law regarda le professeur sortir une boîte, levant les oreilles et reniflant, il avait tout de suite comprit ce que c’était, il adressa alors une certaine attention à l’homme, s’approchant doucement, et s’asseyant à ses pieds… Il le fixait, ou plutôt fixait ses mains… Chaque mouvement Law le suivait des yeux, de la tête. Je soupirais, on pouvait croire qu’il n’avait jamais rien à manger ! « Le pauvre »… C’est sur qu’avec son p’tit bidou il avait l’air de mourir de faim ce petit chien ! J’étouffais un rire, amusée. Law n’était vraiment pas possible ! Quand la grosse baie fut posée sur la tête du petit Pokémon, je vis le mien se dresser sur ses pattes arrière, comme s’il faisait « le beau », regardant avec envie la baie… Je pouvais facilement deviner sa pensée : « Faites qu’elle tombe ! Faites qu’elle tombe ! ».  Rigolant légèrement quand Tina mangea la baie et que Law couina en écarquillant presque les yeux, on pouvait alors voir tout le malheur du monde qui s’abattait sur mon pauvre petit Caninos qui était redescendu au sol, voir 6 pieds sous terre.
Je m’avançais pour le prendre dans mes bras le câlinant, il laissa un couinement sortir puis frotta sa tête contre la mienne, sa gourmandise le perdra ! Je déposais mon canidé plus loin, lui donna un pokébloc, c’est tout ce qu’il aura jusqu’à ce soir, il ne fallait pas que je le gâte trop non plus, même si j’en mourrais d’envie. D’ailleurs, je regardais ma boîte, je n’avais plus de poffins et plus de pokébloc… Il allait falloir que j’en refasse.

Je retournais près de mon professeur puis, je le voyais jouer avec son crayon… Je clignais des yeux avant de faire un grand sourire : ça y est ! J’avais trouvé notre première leçon, et justement, les baies allaient nous aider. Pourquoi chercher compliqué quand on pouvait faire simple ! Je pris alors ma boîte à baie également et allais m’asseoir à mon pupitre à dessin :

- Eh bien j’ai trouvé ce qu’on allait faire, la première leçon sera de dessiner une baie tout simplement ! Mais attention : bonne proportion, formes correctes, etc… Vous devez dessiner ce que vous voyez et non ce que vous connaissez… expliquais-je un peu vaguement, puis, je me mise à dessiner un rond avec une queue, comme une baie normale, vous voyez, je connais la baie, donc je dessine l’idée que je m’en fais, mais ce n’est pas du tout ça ! Regardez cette baie que j’ai essayé de dessiner, eh bien je n’ai pas fais les bonnes proportions, je n’ai pas fais les bosses adéquates et j’en passe ! continuais-je d’expliquer en posant la dite baie sur mon pupitre, pour avoir les bonnes proportions ou autre, aidé vous d’un objet que vous connaissez bien, prenait une référence par exemple ! Et une fois que les lignes de bases seront posées, on essayera de faire les ombres pour donner du relief ! lançais-je avec mon grand sourire, avant de m’apercevoir que ce que je disais été peut-être flou…
vous… vous avez compris… ? demandais-je un peu gênée après m’être emballée.

Sur ce point, je pouvais dire que je ressemblais à mon professeur, il était toujours enjoué et parlait avec une vitesse et un langage que tout le monde ne pouvait comprendre quand il était à fond dans une explication, dans un sujet adoré et qu’il pouvait transmettre son savoir… Mais parfois la personne à côté ne comprenait pas ou n’assimilait pas aussi vite qu’il expliquait… Etait-ce le cas ? Je le regardais les joues légèrement rouges, je m’étais assez rapidement emballée.


© code by Lou' sur Epicode

Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì]

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

Révélateur et stabilisant [PV Yuna Lhì]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Requète spéciale (PV: Sandor, Arménia, Sanzo, Yuna)
» [CLOS] [Alex/Yuna] Magic Alice
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !
» Mugabe : le révélateur de nos hypocrisies
» Naruto Saidou Yurai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Korinku Academy • V2 :: Zone RP • Korinku :: Bâtiment Académique :: Salles des Clubs-