AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Dim 1 Fév - 11:11

Le vent avait forci mais la neige ne tombait plus depuis plusieurs jours. Partout autour de l'Académie, dans la cour comme sur tout le restant de l'île, de petites flaques d'eau se formaient dans le tapis blanc de neige. Le redoux qui précédait une fin de saison plus froide s'annonçait bien. Il devait rester encore un mois de neige et de froid avant que la neige ne se transforme en pluie. C'était précisémment pour cette raison que j'avais décidé d'une petite expédition dans les
montagnes au coeur de l'île de Korinku : l'envie de prendre des photos de pokémons sauvages me chatouillait depuis maintenant quelques semaines, et entre les cours des uns et des autres, je n'avais pas trop eu le temps de faire fonctionner mon vieil appareil photo.

Tina se débattait encore avec mon écharpe, ce qui amusait les autres occupants de la salle des professeurs dans laquelle je me préparais à ma petite expédition. Je saisissai ladite écharpe pour la passer autour de mon cou, vérifiai la présence de mon appareil photo, de ma corde et de mes crampons à glace dans mon sac, serrai autour de moi les pans de ma parka et me redressai.

- Tu pars explorer quoi déjà ? me lança une collègue, professeur de mathématiques.

- Les Grandes Roches, répondis-je. Je crois que je pourrais faire de jolies photos de pokémon là-bas. Pour décorer un peu les salles d'histoire. Et puis, qui sait, je ne suis pas à l'abri de rencontrer un pokémon rare ! Je me suis renseigné, il paraît qu'il y a quelques dizaines d'années, le Red Lagoon pullulait de Chamallots et de Camérupts. Je me demande si ils sont toujours là, où si ils ont disparu...Enfin ! Je vous dirai !

Les collègues présents dans la salle me souhaitèrent une bonne après-midi et je quittais la salle des professeurs, puis le bâtiment, d'un pas décidé. Une fois dehors, Tina fut rapidement emportée par le vent, et je dus la rattraper et la glisser dans ma poche de parka pour ne pas qu'elle s'envole. Le vent était fort et me fouettait le visage, faisant battre en mèches folles mes cheveux qui avaient un peu trop poussé, et claquant contre mes cuisses les pans lâches de ma parka que je m'empressai de resserrer. Je m'avançai dans le froid, et quittai l'enceinte de l'établissement pour m'avancer vers la forêt.

La forêt était belle en hiver, mais difficilement praticable, et je dus rapidement admettre que j'aurais du m'équiper d'un bâton de marche, car les sentiers rendus boueux par la légère fonte des neiges entravaient ma progression. Il fallait bien sûr traverser la forêt sur une bonne distance avant de parvenir aux pieds des montagnes du coeur de l'île. Ces montagnesétaient une formation géologique des plus étranges : elles commençaient abruptement, sortant du sol comme les épines dorsales d'un immense pokémon, et ne présentaient aucun piémont, aucune colline qui aurait pu annoncer que, quelques kilomètres plus loin, des montagnes se dresseraient. Oh bien sûr, il ne s'agissait pas du mont Couronné de Sinnoh, loin s'en falait. Elles étaient relativement basses, mais suffisamment vastes pour que leur exploration prenne pulusieurs mois, voire mêmes années si l'on voulait être méticuleux et répertorier chaque caverne.

Il ne me fallut qu'une heure pour parcourir les cinq kilomètres qui séparaient l'Académie du pied des montagnes. Au pied du sentier, je contemplai l'imposante masse de roches brunes et blanches qui m'écrasaient de leur taille. Le sentier, bien que biscornu et gelé, avait le mérite de ne pas être boueux. Assis sur un rocher, je fixai sous mes chaussures mes crampons à glace, prêt à partir à l'assaut des pics, lorsqu'un bruit se fit entendre.

Tina se blottit immédiatement contre moi en tremblant de peur. Au travers du silence de la forêt, là où, en hiver, aucun son autre que ceui du vent dans les branches ne venait troubler la quiétude du lieu, un crissement étrange avait retenti, répercuté par la forêt endormie et muette. Je relevais la tête.

- Kooo....fit Tina d'un ton effrayé. Eo eo kooo....

- Ce n'est rien, fis-je en lui caressant la tête. Sans doute un pokémon égaré...

Soudain, je repensais à mes considérations sur Artikodin de la semaine précédente. Se pourrait-il que...? Aucun pokémon n'arpentait la forêt aussi tôt dans la matinée, en hiver : ils hibernaient pour la plupart, ou avaient migré vers un autre endroit de l'île ! Le seul pokémon qui pouvait hanter les environs...je retins ma respiration lorsque le crissement se fit à nouveau entendre, et cette fois-ci, j'étais certain qu'il s'agissait de quelque chose de plutôt  massif qui se déplaçait dans la neige. Pas un pokémon de petite taille, non, il s'agissait d'un pokémon qui avait au moins la taille d'un humain...

Je sortais silencieusement mon appareil photo et enclenchai mon flash. Mon coeur battait à toute vitesse. Allais-je prendre sur le fait le légendaire oiseau des neiges, ou seulement un pokémon insomniaque ? Les  fougères qui obstruaient le sentier par lequel j'étais venu remuèrent. J'inspirais à fond et posai mon oeil dans le viseur de l'appareil. Soudain, quelque chose sortit des  fougères et je poussai un cri de surprise tandis que mon doigt se crispait réflexivement sur le déclencheur. Flash !

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Dim 1 Fév - 19:17




Rencontre en montagne ☼


Ce matin, je m’étais levée assez tôt, j’avais des matières que je n’aimais pas vraiment : 2h de sport et 1h de math… C’était une torture. Heureusement que je commençais par français, j’aimais bien cette matière, même si les matières touchant les pokemons étaient beaucoup plus intéressante, comme Histoire Pokemon ou Psychologie Pokemon. Je crois que c’était mes matières préférées ! Ouais, j’aimais beaucoup apprendre sur l’histoire de ces adorables créatures, et sur leur façon de pensée. Grâce à mes cours j’avais pu comprendre Law beaucoup mieux. Même s’il m’a semblé toujours le comprendre, il y avait des choses que je comprenais mieux. Mais notre lien est tellement puissant qu’on ne peut que forcément ce comprendre…

Law m’avait tiré du lit car mon réveil avait déjà sonné 3 fois… En clair, c’est 15 min après la première sonnerie que je mettais levais, enfin Law me jetait hors de mon lit. Je m’étirais en baillant, essayant de sortir de ma somnolence. C’était dur. Mais heureusement, je pu compter sur Law qui me sauta dessus et qui me lécha partout, je ne pu que rire et le câlina également. D’ailleurs, je me couchais dix petites minutes en gardant Law contre moi, pour une petite séance câlin. Law se blottie dans ma poitrine, je ne pouvais qu’étouffer un rire, il me faisait tellement craquer. Je caressais se tête pour longer sa colonne vertébrale, puis, je remontais pour lui caresser le haut de la tête en faisant des petites gratouilles. Immédiatement, il leva la tête pour que je le gratouille en-dessous de sa mâchoire, je rigolais doucement et alla donc le gratouiller, je le vis plisser les yeux et faire comme un sourire, tout heureux. Il commença même à bouger la queue, joyeux. Je rigolais en le voyant comme ça, je ne pouvais résister ! Je pris mon téléphone, qui était encore sur ma table de nuit, pour prendre une photo de Law en faisant cette tête. Il était trop chou ! Et la photo fut plutôt réussie, et hop, en fond d’écran ! Je ne sais pas combien de photo j’avais de mon Pokémon, je crois que je sature ma carte mémoire avec sa bouille. Mais quoi… Je suis trop fan de mon petit Law ! Hum… Ok, la fangirl se calme.

C’est donc dix minutes après notre petit moment câlin que je me redressais, gardant caninos sur mes genoux, il posa ses pattes avant sur ma poitrine et me lécha la joue avant de sauter au sol, je rigolais et sourit tendrement. C’était temps que je me prépare ! Je me dirigea alors vers mon armoire pour prendre mon uniforme. Il était assez classe, même s’il était assez sombre, moi je l’aimais bien. Je replaiçais bien le bandeau jaune, montrant que j’appartenais à la classe des Luxray. Mes cheveux furent juste attachés en queue de cheval avec un nœud jaune également, j’aimais bien raccorder mes accessoires de cheveux avec ma tenue, alors, j’avais exprès acheté ce petit nœud. Une fois devant la glace, je fis un dernier contrôle : Ok ! Parfait. Mes affaires dans un petit sac de sport, je pris mon sac de cours, une petite mallette so chic me direz-vous. J’étais prête, je poussais ma porte de chambre pour en sortir accompagné de Law qui me suivait en trottinant joyeusement, reniflant les couloirs. Je souriais en le regardant puis, on se dirigea vers la cantine pour prendre notre petit déjeuner, il ne me restait que… 5 min ?! D’accord, pas de petit déjeuner pour moi ! Je lançais rapidement un Pokebloc à Law puis je me mise à courir pour arriver à l’heure, Law couina, il n’aimait pas que je ne mange pas, surtout que j’avais sport tout à l’heure et que je mangeais peu le soir. Mais bon, je ne voulais pas arriver en retard au cours de Français.

Heureusement, j’arrivais pile à la sonnerie. Ouf ! Je pris place en classe et me préparai à prendre des notes, Law sauta sur ma table se couchant, je râlais un peu essayant de le pousser, j’avais peu de place pour écrire. Mais, je réussis à prendre des notes, Law ne tarda pas à s’endormir, bercer par la voix du prof et de son récit sur le français… Je haussais les épaules et me concentra sur le cours.
Ces deux heures passèrent rapidement, c’était tellement passionnant. Law grogna en se réveillant à cause de la sonnerie, je rigolais et lui ébouriffa la crinière qu’il avait sur la tête, souriant tendrement. Ensuite, je rejoinis un petit groupe d’amies et on se dirigea vers les vestiaires,  je n’aimais pas vraiment le sport, mais c’était plutôt cool de se retrouver avec les copines et surtout faire certaines épreuves avec nos Pokémons c’était plutôt plaisant.
Cours d’obstacle et course de relais avec nos Pokémons, aujourd’hui c’était athlétisme ! C’était super amusant et avec Law on formait une super équipe !

Les deux heures passèrent aussi rapidement, sauf que je ne me sentais pas très bien à la fin, je crois que c’était parce que je n’avais pas mangé… Après ma douche, j’avais décidé d’aller à l’infirmerie pour me reposer, Law veilla sur moi. Malheureusement je ratais maths, mais, je savais que des amies pourraient me prendre les cours et les devoirs.

Midi passa rapidement également, je me jetais à la cantine pour dévorer plein de chose. Mmmh, qu’est ce que j’avais faim ! Après manger, j’étais retourné dans ma chambre, j’avais l’envie de sortir ! C’est donc en quittant mon uniforme que j’optais pour une tenue un peu plus appropriée pour sortir en montagne, j’avais envie d’aller dessiner les paysages autour de Korinku. Je mis donc un pantalon chaud, un pull chaud, mon manteau protégeant du froid et de la pluie avec une fourrure à capuche, et je pris un petit cartable à bandoulière pour mettre mes affaires de dessin, un petit sac de Pokebloc et de poffin au cas où on rencontrerait des Pokemons sauvages, ainsi que ma boîte à baie, si j’en trouvais.

C’est donc avec Law qu’on s’élançait dans la nature froide. La neige commençait à partir, c’était plutôt bien, mais ça allait bientôt annoncer des pluies et la neige allait se transformait en gadoue… Enfin, ça annoncer le retour du printemps, là, j’allais pouvoir avoir plein de baie rare ! Et vivement l’été, pour pouvoir aller à la plage et me baigner à Laguna ! Haha, j’étais pressée.

Je ne sais pas combien de temps je marchais, mais je finis par arriver à la montagne. C’était magnifique. Je m’installais sur des roches non eneigée, elle était un peu froide mais peu importe, bientôt, mon petit chauffage d’appoint se blottie contre mes cuisses, me faisant oublier le froid. Je posais mon carnet à dessin sur mes cuisses et me mise à dessiner les paysages, les roches, etc… J’aimais le calme des montages, ça faisait du bien. Loin de l’agitation de la ville, de l’académie. Je posais ma tête quelques secondes en arrière pour fermer les yeux et respirer profondément cette air si pur. Ca me rappelait quand j’étais chez moi, à Bonville, à Sinnoh… J’allais souvent aux ruines tenter d’apercevoir des zarbis, ou encore à la Tour Perdue pour voir des Pokemons spectre. Oui, c’était des jeux avec les enfants du village, mais moi, j’y allais pour étudier les pokemons, ou dessiner les lieux. D’ailleurs, j’avais déjà pu voir certains zarbis, mais, c’était très rare, je crois que j’en avais vu une ou deux fois… Et cette montagne me rappelait le calme de Bonville. Mal du pays ? Non, je me plaisais là où j’étais, mais, j’étais toujours nostalgique en repensant à « Chez moi »… Enfin bon, ce n’est pas comme si je n’y retournais jamais ! Je ré-ouvris les yeux voyant Law se lever et grogner. Je me demandais ce qu’il se passait. Je rangeais alors mon matériel et me mise à marcher pour le suivre, je penchais la tête sur le côté… Il disparu dans un buisson, et je n’eus que le choix de le suivre, mais au moment où je sortais du buisson, sauf que lui, sortit en faisant un bon et en grognant, alors qu’un grand flash nous surpris et je laissais un cri de surprise sortir de ma bouche. J’écarquillais les yeux en voyant que ce n’était que Haley-sensei… Je repris mon souffle tendit que Law s’arrêter de grogner et s’enlever du professeur, je repris Law dans mes bras, gênée.

- Désolée… Il… Il vous a attaqué… dis-je sans trop savoir quoi dire pour m’excuser.


© Codage by Citron
Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Mar 3 Fév - 20:16

Le « quelque chose » qui avait bondi des fougères avait immédiatement sauté sur moi et m'avait fait peur. C'était un Caninos, de belle taille, au pelage soyeux et aux yeux brillants. Sa dresseuse arriva immédiatement ensuite, et je pus constater qu'il s'agissait de Yuna Lhì, une élève de ma classe de quatrième années. Une élève brillante, très douée dans les matières qui concernaient les pokémons mais pas moins habile dans les autres. Son Caninos revint très vite vers elle en arrêtant de grogner, et je me mis à grommeler.

        Le Caninos n'y était pas allé avec le dos de la cuillère. Il avait éraflé a cuisse à travers mon pantalon, avait sali ma parka et m'avait fait gaspiller une photo – je préférais en effet l'argentique au numérique, et avais ainsi un nombre très restreint de photos – tout en décevant mortellement mon espoir de prendre une photographie du légendaire Artikodin. Voyant ma blessure, Tina s'approcha pour effectuer un Vibra-Soin.

- Eokooo...eo...

        Une douce chaleur envahit ma cuisse blessée et les traces des griffes dans ma chair ne furent bientôt plus visibles. Seules les marques dans le tissu de mon pantalon témoignaient de ce qui venait de m'arriver. Tout s'était passé très vite, et je n'avais pas vraiment pu réagir, mais, toutefois, Tina se plaça entre le Caninos et moi en produisant des sons inquiétants.

- C'est bon, Tina, fis-je d'un ton grognon. Yuna-san, je peux savoir ce que vous faites ici ?

        Je tentais de paraître en colère, mais je devais bien avouer que la présence de Yuna me rassurait. En effet, si je m'étais retrouvé face à un pokémon sauvage mal réveillé, je n'aurai sans doute pas autant apprécié ma randonnée. Je repris rapidement un air affable et fis un sourire à mon élève qui n'avait pas du bien comprendre ma saute d'humeur.

- Mes excuses Yuna-san, tu as parfaitement le droit d'être dehors si tu n'as pas cours, fis-je en rétablissant le tutoiment naturel avec lequel je m'adressai à mes élèves (qui, en revanche, me vouvoyaient). Je suis désolé d'avoir été si aigri mais, vois-tu, je suis un peu...tendu !

        Je fis un sourire qui n'avait rien à envier au plus dangereux des tueurs psychopathes, et, me rendant compte que je devais avoir l'air effrayant, je donnais à mon élève des explications sur les raisons de mon état d'excitation.

- En vérité, je suis sur le point d'entamer l'ascencion du pic, lui dis-je en désignant du doigt mes crampons à glace et mon appareil photo. Je voulais prendre en photo des pokémons sauvages, et pourquoi pas un pokémon rare ! Alors, je suis un peu nerveux, mais c'est normal !

        Je m'enfonçais. Cette réponse n'avait rien de rassurant, surtout si mon visage exprimait encore cette tension extrême de celui qui est à deux doigts d'exploser. Je m'assis sur un rocher et soufflai un grand coup.

- Lorsqu'on se prépare à photographier des pokémons sauvages, dis-je sur un ton plus posé, il faut être une pelote de concentration, un cerveau aux abois sur lequel sont fixés des organes récepteurs prêts à répondre au moindre stimulus. Un mouvement dans les fougères ? Vite, j'arme mon appareil photo...la photo pokémon, c'est une chasse. Il faut être tout yeux pour tout voir, tout muscles pour atteindre les cachettes les pus dures d'accès, et tout nerfs pour réagir en un quart de moitié de seconde ! C'est comme ça que Todd Snap prend ses clichés, et c'est grâce à des hommes comme lui qu'on inscrit l'Histoire des pokémons !

        Je pris dans ma poche avant de sac à dos un magazine roulé en tube et protégé par un film plastique que j'ôtais. Le feuilletant, je l'ouvrais à la bonne page pour montrer à Yuna un article qui parlait de Todd Snap.

- Je pense que c'est ça l'Histoire, dis-je en fixant solidement mes crampons. On l'enseigne, on l'enseigne, mais il faut aussi l'écrire. Todd Snap, c'est un écriveur d'Histoire, avec un grand H majuscule...et un appareil photo !

        Je laissai le magazine à Yuna pour resserrer une dernière fois mes bretelles de sac et la dragonne de mon appareil.

- Dis moi, Yuna, ça te dirait de venir écrire un morceau d'Histoire ? Dis-je en lui lançant un sourire malicieux et la paire de crampons neufs qui devaient me servir de crampons de rechange.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Ven 6 Fév - 17:11




« Ecrire un morceau d'Histoire ? »


Si j’avais pu, je crois que j’aurais poussé un genre de petit couinement, ou si j’avais été un pokemon, je crois que j’aurais mi ma queue entre les jambes face au prof… Je frissonnais, serrant un peu plus Law contre moi. Je regardais la scène avec Eoko… J’étais tellement désolée que Law l’ait attaqué, j’espérais qu’il ne m’en veuille pas trop, qui sait, il aurait pu me coller ou alors me faire la morale. J’entendis son ton assez grognon, il n’avait pas l’air très content que je sois là… Je déglutis, ne sachant pas comment lui répondre… Ce que je faisais… ? Bah euuh, je me promenais, enfin, je dessinais. Mais, qu’est ce que ça pouvait faire ? J’avais le droit d’être en montagne, non ? A moins que le règlement a changé d’un coup. Je me repris en main quand Law couina à force que je le serre, je le lâchais alors le fixant du regard, mais d’un côté, je ne pouvais pas lui en vouloir, il avait juste voulu me protéger, alors, je me baissais pour lui caresser la tête mais en lui murmurant une phrase qu’il devait être plus prudent, et ne pas attaquer d’un coup. Ensuite, je regardais le prof, mais alors que j’allais répondre, je vis un sourire sur ses lèvres, étrangement, la pression retomba d’un coup, j’avais eu si peu. Mais il s’excusa, je me relevais alors et fit un sourire amical et respectueux, je m’inclinais légèrement, je vis Law s’aplatir au sol en entendant les sons d’Eoko, il avait une ouïe assez sensible…

- Je m’excuse pour l’attaque de Law, il voulait juste me protéger, je penses qu’il a eu peur… Veuillez l’excuser ! je regardais Tina, et m’inclinais en la regardant, je suis désolée d’avoir attaqué ton dresseur Tina… Je ne voulais pas lui faire de mal…

Oui, je m’excusais auprès du Pokemon, car j’avais un profond respect pour ces petits êtres, certains me prendrait pour une folle, mais c’était ce respect envers tout le monde, humains, Pokemon, végétaux, la nature, que m’avait apprit mes parents et l’école. Je souris alors au professeur, secouant la tête quand il s’excusa pour son attitude. C’était totalement compréhensible. Je le regardais alors, regardant ses crampons, mes yeux furent prient d’une certaine fascination, je m’imaginais faire la même chose, et rien qu’en entendant la possible observation de Pokemon sauvage ou même rares, je ne sais pas pourquoi mais mon cœur s’emballa. C’est vrai que sur ce côté, j’étais aussi fascinée que mon professeur, d’ailleurs, si je ne deviens pas éleveuse Pokemon, je crois que j’aimerais être historienne, peut-être prof, mais avant tout historienne. Je crois que c’est pour ça que je respecte encore plus Haley-sensei, car j’adore vraiment sa matière, ses connaissances.

Je clignais des yeux quand il rentra en détail sur sa façon de prendre en photo, sa concentration etc… J’étais comme fascinée. Comme d’habitude, je le regardais avec une certaine excitation et fascination, une nouvelle fois, je crois que peu de personne pourraient comprendre mon entrain à ce qu’il raconte, mais vraiment, j’étais tellement hypnotisée, concentrée dans ses paroles ! Je dû secouer la tête pour revenir à la raison quand il me tendit un magasine. Todd Snap ? Je crois en avoir déjà entendu parlé. Quoi que, j’étais plus plongée dans les anciens écrits historiques, les naissances de légende ou autre, même si je m’intéressais aussi à l’actualité bien sûr. Puis, en regardant le magazine, je le parcouru rapidement des yeux, puis, je m’attardais sur la photo du garçon, il me rappelait vaguement quelqu’un… J’écarquillais les yeux et d’un coup, je m’exclamais :

- Oh mais je le connais ! Enfin, pas vraiment mais… Il était venu chez moi, aux ruines de Bonville, pour tenter de prendre les zarbis qui habitaient ces ruines… Je ne lui ai pas parlé spécialement, mais je l’ai observé, il était vraiment à fond dans ce qu’il faisait !

Je regardais l’article avec plus d’attention en le ramenant vers moi, oui c’était bien lui. Je souriais amusée, alors comme ça c’était un grand photographe ? Moi qui le prenais pour un pauvre gars comme ça. La honte, heureusement que mon professeur ne pouvait pas lire dans mes pensées. Puis, le professeur me parla à nouveau, je levais la tête et lui redonna le magazine, il avait l’air vachement intéressant ! Je hochais la tête aux paroles du professeur, j’étais totalement d’accord avec lui.

- Dis moi, Yuna, ça te dirait de venir écrire un morceau d'Histoire ?

Sa proposition me fit écarquiller les yeux, il était sérieux… ?

- Je peux venir ?! Sérieusement ?! demandais-je sur un ton un peu surpris.

Je secouais la tête. Ouah ! C’était vraiment super qu’il me propose de venir… Je fis un grand sourire et sans vraiment hésiter, je saisis les chaussures alors qu’il me tendit pour les mettre, je peux dire que le prof avaient de grand pieds, je pouvais les mettre facilement par-dessus mes chaussures à moi sans être trop gênée. J’étais tellement contente qu’un grand sourire ne lâchais pas mon visage, oui, j’étais trop contente !

- Cani ! Nii ! Canniii !

Je baissais mon regard, Law grognait légèrement. Il s’inquiétait ? Je fis un sourire et me baissais pour le caresser,

- Ne t’inquiète pas, tout ira bien… Puis, tu es là pour me protéger ! dis-je en souriant.

Je le pris dans mes bras pour le mettre sur mes épaules, je lui donnais un Pokebloc et en tendit un à Eoko, puis, je regardais le prof, totalement prête à y aller. Je retrouvais mon grand sourire.


© Codage by Citron/Yuna
Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Mer 26 Aoû - 13:12

L'enthousiasme de mon élève me fit chaud au coeur. J'attachai sa paire de crampons à ses chaussures en lui expliquant rapidement de quelle manière il fallait les planter, et comment on pouvait marcher silencieusement avec un tel acoutrement. Tina avait mangé le PokéBloc que lui avait donné Yuna, et elle carillonnait maintenant avec impatience. Je me redressai, et, faisant signe à mon élève, je m'engageai sur le chemin gelé qui sinuait sur le flanc de la montagne.

            Le silence était écrasant. Le seul bruit à la ronde était celui de nos crampons perçant la glace à un rythme régulier, et, contrairement à l'ordinaire, ce son ne faisait fuir aucun pokémon sauvage. A croire qu'aucun pokémon n'habitait ces montagnes. Soudain, j'entendis un bruit, et Tina redressa la tête. Je posai un doigt sur mes lèvres en regardant Yuna, puis j'avançai silencieusement jusque dans un sapin qui bordait le sentier. Ecartant les branches et faisant tomber la neige, je fis signe à mon élève de me rejoindre dans ce petit abri improvisé, et je visai les buissons quelques mètres plus loin avec mon appareil photo. Le bruit se fit entendre plusieurs fois encore, avant qu'un petit groin pointe hors de la végétation enneigée. Je posai mon doigt sur le déclencheur de mon appareil. Quelques secondes passèrent, et le petit groin disparut, avant qu'une petite famille de Marcacrins menés par leur maman Cochignon ne traverse le sentier. Je pris rapidement deux ou trois clichés avant que la petite famille de pokémons disparaisse.

- C'est incroyablement rare ! fis-je à mon élève. A Johto, on recense à peine une vingtaine de famille de Cochignons et de Marcacrins comme celle-ci ! Je ne pensai pas pouvoir prendre une aussi belle photo ! Cela intéressera sans aucun doute les scientifiques du centre de recherche de Laguna !

            Quelques mètres plus loin, je parvins à photographier en plus gros plan un Girafarg que nous avions effrayé en marchant et qui se rua avant de partir à toute vitesse dans les sapins enneigés. J'étais émerveillé et à la fois paisible et tendu. Tous mes sens étaient en alerte. Alors que nous continuions notre ascension vers le pic, un Blizzi qui se cachait dans la neige sauta sur le chemin et, voyant le Caninos de Yuna, prit immédiatement la fuite. Je parvins à en prendre un rapide photo tout en expliquant à la jeune fille :

- Rencontrer ce Blizzi est doublement une mauvaise nouvelle. D'une part parce que c'est un pokémon extrêmement Curieux qui a tendance à agiter les autres pokémons, et d'autre part, je crains que si nous ayons rencontré un Blizzi, nous soyons sur le territoire d'un Blizzaroi. Il va nous falloir nous écarter un peu du chemin.

            Je fis quelques pas en direction des sapins où le Blizzi était parti, puis je continuai à grimper. Hors du chemin, la neige était moins glacée, et moins praticable. Nous progressions très lentement. Puis les sapins disparurent progressivement, et la végétation se fit au fur et à mesure que nous avancions de plus en plus clairsemée. La forêt avait laissé la place aux rochers nus et gris, couverts de verglas, sur lesquels il valait mieux ne pas s'aventurer. Je grimpai encore, quasiment à quatre pattes, jusqu'au sommet à proprement parler. La vue était à couper le souffle.

- Je suis ravi d'être arrivé jusqu'ici, dis-je, les joues rougies par le froid, en posant mes mains sur mes hanches.

            Soudain, quelque chose de bleu et blanc bougea au loin, sur un des sommets avoisinnants. Mon coeur battit dix fois plus vite et je dégainai mon appareil.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Dim 13 Mar - 20:28




« Observations en haute altitude. »


Ce n’est que quand on s’était mit en route pour escalader le glacier que je me rendis compte que je n’étais pas vraiment équipée pour… Bien sûr, j’avais les crampons mais je n’avais pas de veste qui m’isolait du froid ou encore des gants. Heureusement que la chaleur naturelle de mon petit ventre sur patte et de l’effort physique que je fournissais me réchauffaient. Mon souffle créait de la fumée blanche dans l’air assez froid… Suivant de quelques maîtres mon professeur, je le regardais avec admiration. Je savais que c’était un privilège qui m’étais donnée et j’en étais vraiment heureuse, d’ailleurs en y pensant, mes joues rougirent encore plus qu’elles ne l’étaient… Un frisson me parcouru mais je ne m’arrêtais pas pour autant, j’étais vraiment heureuse. Law, l’était un peu moins, déjà parce qu’il n’aimait pas le froid et le fait qu’il ne soit pas stable sur mes épaules le gênait plus qu’autre chose… Eh oui, Tina, elle pouvait voler mais Law avait bien trop froid à ses pattes pour marcher par terre et ce n’était même pas sûr qu’il puisse grimper ! Enfin, il allait devoir supporter encore, car nous n’étions pas arrivés.
Alors que j’étais dans mes pensées à grimper, je failli rentrer dans mon professeur car il s’était arrêté suite à un bruit, Law se mit à grogner mais s’arrêta rapidement en voyant le signe de silence… Il plaqua ses oreilles en arrière, je savais qu’il n’était pas rassuré… Je m’arrêtais et je regardais Haley-sensei… Que se passait-il ? Je le rejoignais le plus discrètement possible et m’accroupi en regardant droit devant moi. Je vis un groin, mes yeux s’écarquillèrent et je retenais de peu un petit  hoquettement de surprise… Qu’est ce que c’était ? Ce petit groin ne m’étais pas inconnu… Law restait à peu près calme, même si je sentais sa respiration s’accélérer, je savais qu’il avait envie de sauter et d’aller dénicher se pokemon, mais il était sage, c’était plutôt une bonne chose. Je le félicitais doucement avec une caresse sur la tête, j’étais fière de lui. Puis, la famille de cochignons sortit, mes yeux se remplirent d’étoiles, ils étaient tellement mignon ! Vraiment trop mignons… Et le fait de voir une maman avec ses bébés, c’était la première fois que je voyais ça. Les paroles de Haley-sensei me ramenèrent à la réalité, je clignais alors des yeux pour le regarder, hochant la tête à ses paroles. C’est vrai qu’ils étaient mignons ! Nul doute que je les redessinerais, j’avais bien encré cette scène dans ma tête, mes yeux revoyaient leur petits pas tout mignon ! Mais je n’eu le temps de m’attardais dans mes pensées, l’expédition reprenait !
Law ne rata pas le petit Blizzi, il sauta de mes épaules comme pour le poursuivre mais à mon appel il revint vers nous, aux paroles de mon professeur je m’inquiétais encore plus à présent…

- Law ! Tu sais que tu nous fais courir un danger ?! dis-je à mon pokemon d’un ton sec, j’espérais que Haley-sensei ne me dise pas que je devais rentrer… Je voulais vraiment continuer.

La route que nous prenions maintenant était vraiment horrible… J’avais du mal à suivre mon professeur qui était vraiment devant, je manquais à plusieurs reprises de tomber, Law s’inquiétait et me léchait les oreilles comme pour m’encourager, même si ça me chatouillé plus qu’autre chose… Après une ascension difficile, nous arrivâmes en haut, au sommet. Je reprenais lentement mon souffle, si j’avais su, je me serais mieux équipée ! Et surtout j’aurais mi une veste plus chaude. Mes joues étaient rouges, tout comme mes mains, je tremblotais légèrement, rien de bien grave, puis j’avais Law. D’ailleurs, quand nous fûmes arrêtés, j’en profitais pour passer mes mains dans son poil, monsieur n’aimait pas ça, et moi ça me brûlait plus qu’autre chose. Mais une chose était sûre, j’étais heureuse d’être là, j’avais une vue magnifique, impressionnante, le verglas brillait sous le soleil, une impression de mer d’étoile se montrait sous nos yeux.

- Moi aussi… Je suis contente que vous m’ayez emmenée ! soupirais-je à voix basse, encore fatiguée de la montée et émerveillée que ma voix ne sortait pas.

Puis, Law sauta de mes épaules et se mit à grogner fasse à quelque chose qui bougeait, je me mis accroupie pour le prendre dans mes bras et le faire taire… Si jamais c’était un pokemon rare, je ne voulais pas gêner mon professeur. Mes yeux restèrent rivés sur cette montagne bleue et blanche… Qu’est ce que c’était ?!


© Codage by Citron/Yuna
Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Lun 14 Mar - 19:24

Manifestement, Yuna était elle aussi contente d'être venue. Elle avait également l'air épuisée. Je sortis de la poche de mon sac une barre de céréales et du jus de fruits pour le lui tendre et lui sourit.

Le caninos de mon élève avait grogné, comme si lui aussi avait senti quelque chose. Pourtant, je ne voyais rien. J'étais pourtant certain d'avoir aperçu quelque chose au loin, sur un sommet proche. Je me tournai vers Yuna.

- Je crois qu'il y a quelque chose, chuchottai-je. Reste derrière, on ne sait jamais. précisai-je à mon pokémon.

Tina remua doucement, sans un bruit. Elle se blottit contre ma joue tandis que je vissai sur mon appareil photo un autre objectif.

- C'est pour y voir plus loin, expliquai-je à voix haute d'un ton nerveux. Je crois que nous sommes sur le point de voir quelque chose.

Je m'allongeai sur le sol caillouteux et gelé pour mettre mon appareil bien à plat, et je collai mon oeil contre le viseur. Doucement, je dirigeai l'objectif vers les sommes, comme si je regardais au microscope les détails d'un corps humain. Les montagnes étaient comme d'immenses vertèbres affleurant sous la peau, et la forêt en contrebas m'évoquait des cheveux. Distrait une seconde par cette vision, je glissai un peu et manquai de perdre mon appareil. Le vent se leva soudain et Tina poussa un petit son alarmé, avant d'aller s'enrouler autour du cou de mon élève.

- Yuna-san, dis-je d'un ton tendu. Il va peut-être falloir redescendre maintenant. J'ai l'impression que...

Le vent emporta le reste de mes paroles. Une rafale de vent avait soulevé de la neige. Je me cramponnai au rocher et à mon appareil. Lorsque la neige retomba, je visai les sommets avec mon objectif, là où quelque chose de bleu avait bougé. Au moment où le vent reprit de plus belle, j'avais pris sans regarder quelques photos des sommets, au cas où. La seconde d'après, je redescendai du rocher où je m'étais posté et je m'avançai vers mon élève.

- Il va vraiment falloir partir ! criai-je pour qu'elle m'entende malgré le vent qui s'était mis à hurler. Sinon on risque d'être bloqués sur le chemin du retour ! Tant pis pour les photos !

Mais au fond de moi, j'espérai vraiment, VRAIMENT avoir réussi à capturer quelque chose de rare sur mes dernières photos.

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Lun 14 Mar - 22:48




« Tempête en haute altitude !! »


Une petite collation ! Voilà qui faisait plaisir. Je prenais ce qu’Haley-sensei me tendait. Je fis un sourire toute contente, et j’ouvris alors la barre pour commencer à la manger. Ca faisait du bien ! Mais à peine eu-je le temps de mâcher et d’avaler les céréales que je vis Haley-sensei se mettre sur ses gardes. Je clignais des yeux et rangea rapidement la barre dans ma poche, Law restait devant moi, en alerte…  C’était plutôt calme, j’observais les alentours en ressortant ma barre de céréale et la croquant je restais à l’affût et aussi à l’écoute de mon professeur. De toute façon, je sais qu’en cas de danger Law serait là puis M.Haley aussi ! Mais bon, ce n’était pas une raison pour se relâcher. Je regardais l’homme s’allonger au sol, instinctivement je ne pu que m’accroupir. Pourquoi ? Surement un reflexe ou la situation, c’était assez amusant à voir, d’ailleurs je ne pourrais m’expliquer.

C’est quand Tina vint s’agripper à moi que je me redressais en sursautant, Law tourna la tête suivant le pokemon et regardant devant lui à nouveau, il se mit à grogner et des flammes sortir de sa bouche. Moi, je mis mes mains sur la petite pokemon, la tenant comme je pouvais… Je la remerciais de me protéger. Alors que j’écoutais les paroles à moitié étouffées par mon professeur, qu’une rafale assez forte et violente se leva, Law perdit l’équilibre et roula quelques mètres dans la neige,

- Law !  m’écriais-je en écarquillant les yeux.

Heureusement que Law se remit rapidement sur ses pieds et tenta de revenir vers moi, je m’avançais vers lui, glissant sur la neige je finis les fesses au sol à glisser jusqu’à mon pokemon que j’attrapais dans mes bras, je lui caressais la tête rapidement, puis le pokemon retourna sur mes épaules, s’accrochant comme il pouvait, protégeant en même temps Tina de sa fourrure. Je cherchais M.Haley des yeux et quand il fut dans mon champ de vision, je me dépêchais de le rejoindre. La descente allait être dangereuse…

- Je… Je vous suis !  lançais-je difficilement, mes paroles balayées par le vent, je ne fis même pas attention, j’attrapais inconsciemment le bout de parka de mon professeur comme si j’avais peur de le perdre dans toute cette neige.


© Codage by Citron/Yuna
Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Mer 16 Mar - 19:40

Vérifiant de temps en temps que mon étudiante était toujours derrière moi, j’avançais dans le brouillard et la neige qui tourbillonnaient autour de nous. Mon côté raisonnable se sentait mal à l’aise et angoissé d’avoir exposé une élève au danger, en la laissant venir lors d’une expédition hors des cours, sans autorisation spécifique.

Comme je l’imaginais, la descente fut difficile. La neige nous empêchait de voir le verglas sur le chemin, et je perdis plusieurs fois l’équilibre, manquant d’entraîner mon élève dans ma chute. Lorsque les arbres de la forêt se profilèrent devant nous, je m’autorisai à me décrisper et me tournai vers Yuna.

- Je ne sais pas si c’était très prudent de te laisser venir, dis-je avec une petite grimace en enlevant-essuyant-rechaussant mes lunettes d’un geste nerveux. Il y aurait pu y avoir des pokémons dangereux là-haut, et sans parler des avalanches ! Je ne pensais pas que la neige se mettrait à tomber, et ce vent…!

Je me retournai pour regarder derrière nous le brouillard qui était tombé sur la montagne. Quelque chose dans ce brouillard ne me semblait absolument pas naturel. D’un autre côté, j’étais tellement obsédé par l’idée de rencontrer Artikodin dans de telles conditions que je me laissais facilement entraîner dans des considérations qui tenaient plus de fantasme que de l’histoire pokémon.

Je défis mes crampons en m’asseyant sur un gros rocher en couvant des yeux mon appareil photo qui pendait dans sa sacoche. Tina se détacha de Yuna pour flotter vers moi en émettant de petits sons de contentement.

- Bon, fis-je d’un ton rasséréné. On s’en est plutôt pas trop mal sortis, là-haut !

Tina se blottit dans ma poche en couvant du regard Yuna et son pokémon, comme si elle craignait qu’ils se fassent mal. Je la pris dans la paume de ma main pour gratter le haut de sa tête, et elle s’apaisa.

- Maintenant, il va falloir développer ces photos. C’est moins dangereux, je te le promets ! fis-je à mon élève d’un ton amusé. Ça t’intéresse de venir les développer avec moi ?

___________________

Maxwell Haley
Professeur Histoire Pokémon

avatar

Professeur Histoire Pokémon

Masculin Age : 20
Messages : 34
Avatar : Kain Fuery


Feuille de personnage
Sexe / Age: ♂ / 27 ans
Liste des Pokémons:
Inventaire:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE} Ven 18 Mar - 0:16




« Sains et saufs ! »


La descente fut plus ou moins mouvementée, mais tout allait bien, à part le fait que j’avais manqué à plusieurs reprises d’atterrir sur les fesses à cause de plaques de verglas, que j’étais glacée, que mon manteau et mes cheveux étaient recouverts de neige… Mais sinon, ça avait été sympas comme excursions, c’était vraiment magnifique en haut ! Je ne regrettais vraiment pas d’avoir suivit mon professeur. D’ailleurs, sa phrase me faisait sourire, je retenais mon rire car je ne voulais pas le vexer… C’était un peur tard pour penser à ça, non ? C’est vrai que ça aurait pu être dangereux, et on l’avait bien vu autant au niveau des Pokémons en croisant la famille de Cochignon car la mère aurait très bien pu nous charger, ou alors ce petit Blizzi qui aurait pu nous attaquer mais également au niveau des élèments la glace tranchantes, la roche instable et le vent qui s’était levé, provocant une tempête de neige. Heureusement qu’une fois en bas, c’était plus calme… C’était étonnant d’ailleurs ce changement, c’était impressionnant. Les éléments, la nature, la vie… Tout était étonnant. Enfin… Je regardais mon professeur, tout sourire, presque avec un ton inconscient et amusé :

- C’était peut-être dangereux, mais je ne regrette pas ! C’était vraiment super !

On entendit les grognements de Law, qui se secouait pour se débarrasser du reste de neige qu’il avait, qui montrait qu’il était totalement en désaccord avec moi ! Lui, ça ne lui avait pas du tout plu. Tina se décrocha pour rejoindre son dresseur, je souris, la laissant faire, puis, je me baissais pour caresser Law et l’aider à enlever la neige qui s’accrochait à son pelage, ce soir il allait avoir le droit à un bon coup de brossage ! Et également une double couche de couverture, il l’avait bien mérité.

J’imitais alors M.Haley en retirant mes chaussures de grimpe, enfin, en l’occurrence c’était les siennes, je les tapais doucement pour enlever la glace et la neige, histoire de les nettoyer un peu, je bougeais mes pieds sur place, ça faisait bizarre de ne plus avoir les crampons… Je rendais la paire à mon compagnon d’aventure, puis, je tapotais ma veste. A sa phrase, je secouais vivement la tête, arborant un grand sourire,

- Oui, c’était vraiment bien, j’espère pouvoir vous accompagner à nouveau un jour ! dis-je en l’espérant vraiment… Peut-être dans une expédition « moins » dangereuse la prochaine fois ?

Law regarda Tina et jappa joyeusement, comme pour la rassurer, je ne compris pas et le regarda avec questionnement. Enfin, eux devaient se comprendre. Puis, je relevais la tête pour regarder mon professeur qui m’adressa à nouveau la parole. Je fis alors un grand sourire et en remettant mon sac sur mon épaule, j’hochais à nouveau la tête avec énergie,

- Oh oui ! Je suis impatiente de connaître les résultats des dernières photos… J’aimerais beaucoup assister à votre découverte ! m’exprimais-je joyeusement, j’étais vraiment contente qu’il me propose de venir avec lui !


© Codage by Citron/Yuna
Invité
Invité

avatar




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE}

Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas

Tout yeux, tout muscles, tout nerfs ~ [PV Yuna Lhì] {TERMINE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Tout dans les muscles rien dans la cervelle ( PV Altan/ Kandra) Abandonner
» La Caverne de Madame Irma...
» On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde | Kai
» Allen - Tout désirer : chagrin ; tout accepter : joie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Korinku Academy • V2 :: Zone RP • Korinku :: Extérieurs :: Les Grandes Roches-